Renault et PSA vont recourir au chômage partiel

Douai-Usine-Renault

Renault et PSA vont recourir au chômage partiel sur certains de leurs sites, à l’occasion des jours fériés du mois de novembre. Certaines usines du groupe PSA ont même déjà fermé quelques jours courant octobre.

Chez Renault, l’usine de Douai sera par exemple fermée entre le 26 octobre et le 1er novembre. D’autres sites se contenteront de faire le pont du premier novembre.

Selon le constructeur au losange, ces mesures doivent permettre d’écouler les stocks, pour anticiper une éventuelle baisse de la demande dans le contexte incertain de crise.

Pour PSA, l’usine d’Aulnay-sous-Bois, où est produit la Citroën C3, et l’usine slovaque de Trnava qui produit la 207, vont fermer une semaine. Ces deux sites produisent des petits véhicules, à savoir les plus touchés par la fin de la prime à la casse.

À Aulnay, les contrat de 300 intérimaires ne seront pas renouvelés, et cinq jours de chômage partiel vont être appliqués a Poissy et à Rennes.

En France, le marché de l’auto est stable depuis deux ans, mais les deux constructeurs hexagonaux s’attendent à un léger recul du marché en 2011 et en 2012, d’après l’Expansion.