Mais où sont passés les touristes russes ?

Mais où sont passés les touristes russes ? Cette question revient actuellement sans cesse dans les stations de ski françaises. Avec la crise monétaire, et la dégringolade du rouble, les spécialistes évaluent la baisse de fréquentation à environ 15%.
Cette situation se retrouve aussi vers d’autres destinations prisées par les Russes. Ces destinations sont « plus ensoleillées » comme la Thaïlande qui accuse pour sa part une baisse de fréquentation d’environ 30 %. Réflexe naturel en cas de crise, les Russes en fait continuent de voyager, mais tout en restant chez eux. Sotchi la ville olympique par exemple bénéficie de cette situation. Le malheur des uns fait donc le bonheur des autres car dans l’autre sens tout s’améliore.
La Russie a pâti en 2014 d’une mauvaise image générée par les évènements d’Ukraine et de Crimée qui ont dissuadé les Européens d’une destination pourtant sans risque particulier. 2015 va profiter de la baisse du rouble, un vrai plaisir pour ceux qui par exemple apprécient les séjours culturels qui vont devenir évidemment meilleur marché sur tout le territoire russe. On  peut donc s’attendre à un regain d’attractivité du pays de Michel Strogroff.
A nous la Place Rouge, le Transsibérien et le lac Baïkal…..

Crédit photo : Commons