Stromae et Universal Music : « alors on change »

Fin de contrat entre Universal Music et le chanteur Stromae. La collaboration portait sur deux albums.  Au vu du succès de ses deux premières productions, les discussions vont bon train concernant les conditions d’un nouveau contrat entre l’artiste et sa maison de disques.

C’est l’heure du choix pour le chanteur et son manager. Concrètement, Stromae est libre de choisir entre continuer ou contacter un nouveau label. Du côté de l’artiste, on  admet que tout c’est très bien passé pour la promotion et les tournées, en faisant remarquer qu’Universal Music à plus accompagné ce succès qu’autre chose et qu’au niveau international la firme aurait pu faire mieux.  Universal Music assure de son côté que les relations sont excellentes et que les discussions sont en de bonnes voies.

Le rapport de Stromae avec sa maison de disques est particulier, car il se produit lui-même. Il reste propriétaire de ses chansons. Cette solution coûte plus cher au chanteur au démarrage, mais elle s’avère plus rémunératrice ensuite. Stromae par exemple, a financé la production de ses disques et de ses clips, mais il touche un pourcentage plus important sur les ventes.

D’autres protagonistes se sont manifestés comme Sony Music qui a déjà signé des artistes du même type, comme Zaz, Fauve ou Julien Doré. Stromae entend bien se donner du temps pour la réflexion.

Crédit photo : Olivier Bonnet