Internet : pour la régulation des propos haineux

Un sondage avait démontré que les Français sont plus concernés sur ce qui se passe sur internet notamment sur les réseaux sociaux.

Opinionway avait réalisé un sondage pour l’Union des Étudiants juifs de France (UEJF) démontre que les Français sont favorable à la mise en place d’un régulateur sur les discussions antisémites et des propos haineux qui incite à la violence.
Ce sondage avait ciblé plusieurs tranches d’âge, les tranches d’âge entre 18-25 ans estiment que les forums de discussions sont crédibles. Sur les tranches d’âge représentatif de la population, 92 % de la population est pour l’idée de bloquer ou de fermer les sites internet publiant des propos haineux, ou faisant des propagandes sur le terrorisme, selon le sondage publié dans le JDD. 89% sont aussi favorable pour « responsabiliser les opérateurs comme, Google, Facebook et Twitter pour une plus grande maitrise des contenus diffusés » plusieurs mesures de restriction avaient été proposées dans le sondage, et les résultats parlent d’elles même, 83 % de ceux qui sont interrogés estime que la possibilité de poster des contenues dans l’anonymat « favorise l’expression de propos haineux » 74 % pensent que ça représente « un danger pour la société » tandis que 68 % estime que le fait de pouvoir poster dans l’anonymat sur internet « permet à toutes les opinions d’être représentées ».
Une chose est sure, tout le monde est pour la mise en place d’un « système d’amendes pour les auteurs de message de haine » soit 83 % des personnes interrogées. D’autre (78 %) sont beaucoup plus réticent sur l’idée de « rendre systématique le renseignement, lors d’une inscription sur la plateforme ou un réseau social, de son identité officielle dans un formulaire restant confidentiel »
Les jeunes sont plus ouverts et estiment que les informations publiées sur les forums de discussion sont crédibles. Une grande majorité des Français soit 51 % disent avoir déjà confrontées des propos racistes, des propos antimusulmans 49%. Internet reste actuellement une porte ouverte pour la propagande des propos haineux, les djihadistes l’utilisent surtout pour faire l’apologie du terrorisme.