Les médecins américains mobilisés contre les armes à feu

Aux États-Unis, 8 sociétés savantes ont décidé de publier un texte pour un meilleur contrôle des armes. Ils mettent en avant l’urgence de faire de la prévention. Ces organisations se battent surtout contre une loi de Floride qui interdit aux pédiatres, urgentistes ou médecins de santé publique d’évoquer le sujet.

Ces associations rappellent que chaque année 32.000 personnes meurent aux États-Unis à cause d’une arme à feu (homicides et suicides). C’est un problème récurrent et bien connu, car 300 millions d’armes sont aujourd’hui la propriété de citoyens américains. Même l’émotion suscitée par la tuerie de Newton (Connecticut) et les 20 écoliers tués, même l’engagement du Président Barak Obama ne sont pas arrivés à modifier le 2e amendement qui garantit aux Américains le droit de posséder une arme.

Pour les professionnels de la santé, il est important d’avoir une démarche de prévention à l’instar de celles qui ont permis de lutter efficacement contre le tabagisme ou les morts sur la route. Une loi de 2011 votée en Floride empêche un médecin de poser cette simple question « avez-vous une arme à votre domicile ou dans votre voiture « . Pour les pédiatres, cette question est pourtant essentielle, car les armes tuent plus d’enfants que toutes les autres causes naturelles de maladies réunies.

Le lobby des armes par l’intermédiaire de l’organisation DRGO influe  pour qu’il ne soit pas mené aux États-Unis d’étude précise sur la violence liée aux armes.

Crédit photo : ARTS_fox1fire