Le varan du Nil inquiète…la Floride

Aux Etats-Unis, dans l’état de Floride, les autorités ont décidé de traquer de gros lézards qui s’attaquent aux animaux domestiques, et pourraient se révéler dangereux pour les humains.

Pour être plus précis, il ne s’agit pas de n’importe quel lézard mais, du varan du Nil originaire d’Afrique. Celui-ci se nourrit de petits mammifères, de poissons mais, aussi de chats et d’autres animaux domestiques. Évidemment, il n’est pas arrivé là tout seul mais, dans le cadre du trafic d’animaux exotiques, il peut mesurer jusqu’à 1,50 m et peut-être confondu avec le varan.

Les autorités étudient directement l’impact de cet animal dans l’écosystème de la Floride. Le Bureau fédéral de la pêche et de la vie sauvage a indiqué qu’il mobilisait davantage de moyens pour traquer ces reptiles le long des canaux du comté de Palm Beach. La population locale a été avertie pour signaler la présence de ces reptiles, et surtout mettre à l’abri les animaux domestiques. Il est déconseillé au public de le capturer, car l’animal peut devenir dangereux dans un réflexe de défense.

Ce n’est pas la première fois que la Floride connaît des problèmes avec des espèces exotiques importés qui touchent l’équilibre naturel des animaux indigènes. Il reste encore en mémoire le cas du python birman qui a dévoré des milliers d’animaux dans le parc national des Everglades.

Crédit photo : Patrick Andries