Notre capacité de concentration est similaire à celle du poisson rouge

Les écrans de smartphone, de tablette ou d’ordinateur auraient un impact sur notre capacité de concentration, que même un poisson rouge pourrait se concentre une seconde plus que nous.
Ainsi, l’être humain ne peut se concentrer que 8 secondes en moyenne contre 12 secondes auparavant. Une seconde de moins que le poisson rouge qui a plus de capacité de concentration à tourner dans son bocal, qu’un homme qui marche. Cela est dû aux nombreux écrans qui se trouvent autour de nous, a révélé une étude effectuée par Microsoft au Canada.
Les Smartphones, les ordinateurs, la télévision et les tablettes captent plus notre attention d’une autre manière, par l’intermédiaire des réseaux sociaux ou les médias d’information qui sont accessible tout le temps et n’importe où. Ce qui nous pousse à être contact en permanence avec des écrans qui dégradent notre capacité de concentration prolongée.
Des chercheurs ont effectué des tests de concentration sur près de 2 000 Canadiens et ont mesuré leur temps de concentration. 112 volontaires étaient attentifs avec un électroencéphalogramme.
Les résultats de l’étude avaient démontré que notre capacité de concentration est masquée par une mémoire plus sélective. Nous sommes plus capables de déterminer ce qui nous intéresse ou de passer à autre chose. Mais si une chose nous intéresse, nous pouvons y concentrer le maximum de temps qu’il faut.
L’étude a également montré que près de 40 % de Canadiens devaient faire un effort important pour garder sa capacité de concentration à l’école ou au travail, surtout les jeunes de 18 à 24 ans ainsi que les accros aux réseaux sociaux.
Malgré cela, les nouvelles technologies nous ont permis de nouvelles capacités. Nous sommes plus polyvalents et pouvons maintenir notre attention avec l’emploi de plusieurs écrans simultanée. 8 personnes sur 10 n’ont pas de problèmes à regarder en même temps la télévision et jouer avec un smartphone ou une tablette.

crédit photo: geralt/pixabay