Autriche : Un magazine imprimé avec du sang séropositif

«Vangardist » le magazine très célèbre autrichien avait frappé fort. Une de ses éditions a été imprimée avec du sang des personnes séropositives. Cette action avait pour but de sensibiliser et d’attirer les lecteurs sur la stigmatisation sur les personnes atteintes du VIH.

L’encre de la dernière édition a été mélangée avec du sang des personnes séropositives. «Nous avons voulu prendre position contre la stigmatisation et les peurs irrationnelles» entourant «le VIH et les séropositifs», a déclaré le patron de « Vangardist » Julian Wiehl. «Tenir dans ses mains ce magazine, c’est comme tenir un séropositif. Rien ne peut se passer, rien de mal ne peut vous arriver». Ce magazine, habituellement numérique, avait fait une exception avec la sortie de l’édition « les héros du VIH » ou « HIV Heroes ».

Cependant, le magazine a pris le temps de pasteuriser le sang utilisé pour l’impression afin de neutraliser le virus. Les trois personnes atteintes du VIH, qui ont accepté de donner leurs sangs pour le magazine ont fait part de leur témoignage de leur expérience. Comme l’explique CBS, le premier est un jeune homme homosexuel de 26 ans habitant à Berlin. Le deuxième est hétérosexuel et souhaite rester anonyme. Enfin, le troisième volontaire est une mère âgée de 45 ans. Séropositive depuis 20 ans, elle a été contaminée par son mari de l’époque qui ne lui avait pas dit qu’il était séropositif (source Le Parisien).

Cette édition a été tirée en 3 000 exemplaires, et peut être commandée en ligne pour 50 euros. Les bénéfices sur cette vente seront versés à une organisation caritative. La version, impression normale (15 000 exemplaires), est vendue au prix de 10 euros.

crédit photo: OpenClips/Pixabay