S.Blatter démissionne juste après sa réélection

Bien que pourtant réélu vendredi pour un cinquième mandat Sepp Blatter a annoncé mardi sa démission de la présidence de la FIFA à la suite des nombreux scandales financiers et de corruption qui surgissent de partout. Il a précisé qu’il allait convoquer un congrès extraordinaire pour désigner son successeur

Cette démission intervient quelques heures à peine après de nouvelles accusations  concernant  le Français Jérôme Valcke, secrétaire général de la FIFA. Il serait à l’origine d’un virement de 10 millions de dollars sur des comptes gérés par l’ancien vice-président de l’organisation Jack Warner, mis en cause par la justice américaine dans un scandale de corruption. D’après de nombreux journaux américains Sepp Blatter ferait lui-même l’objet d’une enquête du FBI.

Mr Blatter était entré à la FIFA en 1975 comme directeur des programmes de développement et en était devenu le président en 1998. Il a traversé de nombreuses crises, du scandale Mastercard aux attributions des Mondiaux 2018-2022 en passant par l’affaire ISL. Jusqu’ici, il n’a pas été directement inquiété par les enquêtes menées en Suisse et aux États-Unis sur le scandale de corruption étalé sur 20 ans qui a ébranlé le monde du Football. Au fil des ans et  surtout des affaires, le Suisse a souvent voulu donner l’image du capitaine qui n’abandonne pas son navire même dans la tempête. Mais cette fois, c’en était trop.

Domenico Scala, le président du comité d’audit et de conformité de la FIFA, a ensuite annoncé qu’un congrès extraordinaire se tiendrait entre décembre 2015 et mars 2016.

Crédit photo : Broadleak News