Roland-Garros: Serena Williams en finale malgré la fatigue et la maladie

Elle continue son chemin et ne s’est pas laissée faire. Malgré la grippe qu’elle avait contractée depuis quelques jours, l’indomptable Serena Williams avait montré un mental de fer jeudi en accédant à la finale, où elle devrait faire face à la Tchèque Lucie Safarova.

Elle était face à la Suissesse Timea Bacsinszky, N.42 mondiale lors de la demi-finale. On voyait qu’elle était très faible, essoufflée à chaque mouvement et souffre à cause de la chaleur.

À la fin du match, Patrick Mouratglou avait déclaré qu’elle avait la grippe depuis quelques jours et qu’elle avait eu de mal à se tenir debout. Mais la N.1 mondial dispose d’un mental d’acier et que malgré la souffrance, elle a su s’imposer au demi-finale avec 4-6, 6-3 et 6-0.

« J’ai essayé de continuer à me battre. Je ne me sentais pas bien. Je ne sais pas où j’ai trouvé l’énergie », a -t-elle déclaré très fatiguée.

Elle disputera sa 24e finale du Grand Chelem ce samedi où elle tentera de décrocher son 20ème titre. Depuis 2009, Serena Williams n’a laissé perdre une demi-finale. Elle en gagner 24 sur 27 mais celle de jeudi était beaucoup plus difficile que toutes les autres.

Bacsinsky, son adversaire pour la finale ne compte pas se laisser impressionnée par la N.1, alors qu’elle n’avait jamais franchi le troisième tour en Grand Chelem.

La Suissesse a bien réussi à faire courir la N.1 avec un jeu varié et un coup droit très efficace. L’américaine avait montré beaucoup de signes de fatigues, elle mettait une serviette contenant de la glace sur le cou et le visage pour calmer sa fièvre.

La Suissesse avait mener le premier set, mais son jeu de service assez moyens a permis à l’américaine de se battre pour atteindre la finale.

Crédit Photo: Yann Caradec/flickr.com