Deux étudiants ont conçu une application réunissant les gens par la musique

« Catch My Song », c’est le nom de l’application que deux étudiants de l’ESSEC Business School ont créé pour réunir les gens par la musique en leur permettant d’échanger leur musique avec leur entourage.

L’application était l’idée de Paul Charbit et Romain Bruguière, deux étudiants en Master 1 à l’ESSEC Business School. Leur objectif était de permettre aux amoureux de la musique de s’échanger leur goût et leur chanson et peut-être que cela se finira par une rencontre et une belle amitié.

«L’idée nous est venue dans le métro lorsque nous allions à l’ESSEC à Cergy. Les gens étaient absorbés par leur musique et nous nous demandions chaque fois ce que pouvait écouter telle ou telle personne», avait déclaré Paul. Pour nourrir cette curiosité, les deux amis ont pris la décision de se lancer ensemble dans l’aventure en concevant « Cacht My Song ».

Paul dévoile leurs débuts : «Nous avons d’abord pensé ce projet tous les deux, avec Romain. Puis nous avons sollicité l’aide précieuse de Julien Rozé». Suite à une première version de l’application qui était complètement ratée en 2014, les deux amis ont cherché un développeur pour les aider.

« Le feeling est très vite passé avec Julien qui avait tout de suite saisi l’idée de notre projet. Il a donc accepté de faire partie de notre équipe». L’équipé était complémentaire d’après Paul : «Julien a fait l’application de A à Z. Avec Romain, nous nous sommes occupés de la partie communication, juridique». À la fin du travail, Paul ne pouvait pas cacher son soulagement : «C’était vraiment stimulant de monter un projet comme celui-ci. Nous avons travaillé dans l’ombre jusqu’à la sortie de l’application que nous avons présentée seulement à ce moment-là à notre entourage » a-t-il déclaré ensuite.

Pourrait-on considérer que l’application est un réseau social musical ? Paul a répondu que «ce n’est pas le but premier… Mais nous y tendons. En effet, les utilisateurs de l’application ont la possibilité de se demander en ami, de se parler. Mais l’objectif est avant tout d’échanger des musiques». Il a ensuite ajouté «Tout dépend bien entendu de la volonté de la personne… Si elle vient chercher quelqu’un, ou de la musique.»

crédit photo: Simon