Kiwi: une nouvelle application de « question réponse » très appréciée par les ados

Elle envahit les discussions sur Facebook et Twitter: les adolescents français ne cachent pas leur intérêt à Kiwi, cette nouvelle application qui leur permette de poser des questions anonymement sur tout et n’importe quoi.
L’application a été lancée depuis San Francisco en mars sur Android, iOs, Windows phone et il existe même un format web. Son nom été issu de l’acronyme de « question » et de « answer » qui définit bien son principe. Pour s’inscrire, il suffit de fournir son e-mail ou son compte Facebook, de créer un pseudo et de renseigner son nom si on le souhaite. La connexion avec un compte Facebook permet d’inviter ses amis à s’y trouver.
Les questions et les réponses sont bien visibles et il est tout à fait possible de répondre par une vidéo de 15 secondes ou par une photo.
Pour poser une question à un ami, il faut juste aller sur son profil et d’écrire la question dans l’espace « Je voudrais savoir ». La réponse ne sera visible que si l’ami a répondu à la question. L’application permet également d’afficher les réponses aux questions sur son compte Twitter et il est possible de lire les questions et les réponses des autres utilisateurs sur la page d’accueil du réseau social.
Sauf que certains utilisateurs se plaignent de l’abondance d’invitation qu’ils reçoivent à rejoindre Kiwi. D’autres estiment que l’application n’est qu’une copie du réseau social Ask.fm, une plate-forme de questions réponses qui a été lancée en 2011.
Outre la ressemblance entre les réseaux sociaux, Ask avait nagé dans une vague de polémiques assez embarrassantes. La Grande-Bretagne avait fait appel au boycott de Ask en 2013, puisque le site était accusé d’avoir favorisé le suicide de quatre adolescents britanniques. Les jeunes auraient reçu des messages les encourageant à se mutiler et à se suicider.
Kiwi n’en est qu’à ses débuts et propose à des utilisateurs de poser des questions anonymement. Il est probable que les utilisateurs feront les mêmes abus, surtout avec l’option photo et vidéo, ainsi que le partage de photo.

crédit photo: FirmBee