La Camargue teste une nouvelle méthode de démoustication

La Camargue est un lieu magnifique, hélas connue aussi pour ses hordes de moustiques. La région a malgré tout, toujours voulu éviter de grosses campagnes de démoustication, afin de ne pas compromettre l’équilibre écologique. Dans cet esprit, une nouvelle méthode pour lutter contre cet insecte a été mise en place.

En 2005, un larvicide avec un insecticide naturel, le BTI a été utilisé pour la démoustication. Malgré toutes les précautions, des impacts en cascade sur la chaîne alimentaire se sont fait sentir. Une nouvelle méthode a donc immédiatement été testée, qui vise plutôt à protéger les zones urbanisées que de traiter les milieux naturels. Il s’agit de bornes de 80 cm de haut, sur 40 cm de profondeur et 60 cm de large, elles émettent du dioxyde de carbone de manière saccadée, et elles diffusent aussi des leurres olfactifs. Les moustiques sont attirés dans les réservoirs, qui imitent en fait la « respiration humaine », et bien sûr, les moustiques ne peuvent plus ressortir.

Le rayon d’action d’une borne, est évalué à une soixantaine de mètres, actuellement le hameau du Sambuc a testé ces « aspirateurs à moustiques », en les reliant à l’éclairage public. Les résultats sont prometteurs, mais le vrai test s’effectuera fin août début septembre, avec l’arrivée des premières pluies. Les moustiques se reproduisent plutôt dans les eaux stagnantes. Cela ne va pas éliminer tous les moustiques, mais l’objectif n’est pas l’éradication complète de l’espèce.

Crédit photo : Betty Nudler