Lutte contre le porno: le Dauphiné libéré est un site porno?

Dans la lutte contre le porno sur internet, le gouvernement indien souhaite bloquer le site du « Dauphiné Libéré »

Le filtrage mis en place s’applique sur environ une centaine sites pornographiques très critiqué dans le pays. Le plus impressionnant c’est que pourquoi un site d’actualité régionale fait partie du filtre.

Le Dauphiné Libéré et YouPorn doivent-il livrer le même combat? Le gouvernement indien vraiment à cran dans la lutte contre la pornographie sur internet a inclus le site d’informations du quotidien régional dans la liste des sites bloqués dans le pays, d’après les informations publiées par le Monde ce mardi 4 août.

Le document de 17 pages rédigé par le ministère de la Communication indien, qui s’est trouvé malencontreusement sur internet, dévoile l’adresse de 857 adresses considérées comme la « décence » et à la « moralité ». Le ministère lance un appel aux fournisseurs d’accès internet du pays à appliquer plus de filtres.

Le site du quotidien des Alpes figure en 134e position entre deux sites de streaming qui sont des vrais sites pornographiques. Sauf que, comme l’écrit Le Monde, « la présence d’un site d’informations français dans la liste risque de décrédibiliser l’assaut lancé par le Premier ministre indien, Narendra Modi, contre la pornographie en ligne ».

Le dispositif est fortement critiqué. L’ancien ministre de Télécommunications a fait mention d’une « prise d’otage des libertés individuelles » alors que l’éditorialiste Chetan Bhagat, avec près de 5,38 millions d’abonnés, qui estime que la mesure est « impossible à mettre en œuvre » et « pars très maligne ». Le hashtag #NextBandIdea a été même créé pour dénoncer l’initiative.

En tout cas, le site internet du Dauphiné est toujours accessible encore à New Delhi, mais les internautes indiens à la recherche de sensations fortes pourraient déçu en le regardant.

crédit photo: Mickaptt