Téléchargement illégal: d’importantes condamnations pour le fondateur du site « Wawa mania »

Cette condamnation ébranle presque tous les administrateurs de sites de téléchargement illégal. En effet, l’administrateur et fondateur du site de téléchargement « Wawa mania » a écopé d’une amende de 15,6 millions d’euros de dommages et intérêts pour les préjudices matériels causés aux ayants droit.

Dimitri Mader qui était déjà en fuite aux Philippines a déjà été écopé d’une peine d’un an d’emprisonnement ferme suivant la sentence prononcée par le tribunal correctionnel de Paris pour le même dossier. Sur la plan civil, les dommages et intérêts réclamés par les parties civiles ont été analysés ultérieurement.

En 2009, l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA) avait comptabilisé plus de 3.600 œuvres cinématographiques, intégrant également la pornographie, sur l’ensemble de ce site d’échanges de liens Torrent qui avait eu pas moins d’un million de membres en 2011. Columbia Pictures, Disney Paramount, Tristar, Twentieth Century Fox, Universal, Warner Bros, Microsoft, mais également Marc Dorcel, distributeur de film pornographique font parties des victimes.

Dimitri Mader a également écopé d’un versement d’amende de 67.000 euros qu’il devait verser à certaines parties civiles pour le préjudice moral, en plus des 46.000 euros pour les frais de justice. Il avait admis avoir fait près de 42.000 euros de gain grâce à la publicité, mais avait affirmé que les revenus étaient destinés à payer les serveurs.

Christian Soulié, l’avocat de sept studios américains et de deux syndicats professionnels partis civil estime que cette décision qui a été prononcée par le tribunal correctionnel de Paris est « l’une des plus importantes condamnations prononcées dans ce type d’affaire en France ».

Le site de Wawa Mania est toujours accessible à travers une nouvelle adresse, mais demande une inscription avant de pouvoir rester un lien ou une vidéo.

crédit photo:R3sJAP155M