Les élèves américains viennent à l’école avec leur propre papier toilette

Aux États-Unis, la rentrée scolaire approche, et plusieurs districts scolaires qui n’ont pas les moyens dressent une liste de plus en plus longue aux parents. De ce fait, ce sont les parents qui doivent des papiers pour les photocopies, du pansement, mais surtout… du papier toilette selon le Washington Post.

Il faut dire que la liste des fournitures scolaires semble belle et bien évoluée, depuis les typiques cahiers, stylos et crayons et que le reste des produits de bases sont à la charge des écoles.

Aux États-Unis, ce sont surtout les impôts locaux qui financent la majeure partie des écoles et les budgets sont déterminés selon les villes et les États, mais avec la crise de 2008, les financements ne sont plus suffisants dans certains États entrainant l’augmentation de la taille de classes et la disparition de certains programmes scientifiques et artistiques.

Toutes les fournitures inscrites dans la liste ne sont pas obligatoires, mais avec la pression, les parents qui ont du mal à tout payer le vivent très mal. L’organisation caritative « Communities in Schools » vient en aide aux familles en difficulté qui ont du mal à payer toutes les fournitures nécessaires.

En 2010, le New York Times n’a pas pu s’empêcher de rapporter la surprise des parents d’élèves du primaire en Alabama qui devaient acheter en plus des cahiers, des stylos, des crayons et des colles, des rouleaux d’essuie-tout, des produits de nettoyages et mêmes des sacs poubelles.

Dans les magasins, les rayons consacrés à la « rentrée des classes » proposent des fournitures adaptées à ces nouvelles listes avec des gels désinfectants ainsi que des serviettes en papier.

Les enseignants doivent également faire face aux mêmes problèmes. Ils doivent également acheter des fournitures de bases et les professeurs de sciences sont obligés de financer eux-mêmes leurs expériences de laboratoire.

crédit photo: condesign