Le rôle grandissant de la « main » dans le foot moderne

Il faut rajouter un geste technique à la panoplie du parfait footballeur professionnel moderne, il s’agit de la « main devant la bouche » pour cacher ce que l’on ne veut pas que  les micros et les cameras entendent.

Nous sommes à l’Euro 2000, La France vient d’être sacrée championne d’Europe. Le capitaine des Bleus est en grande conversation avec son entraîneur Roger Lemerre. Un spécialiste de la lecture labiale la décrypte, Didier Deschamps évoque la fin de sa carrière internationale. A partir de là, ce sera une main devant la bouche pour délivrer les consignes tactiques ou les petits secrets.

A force de placer ses yeux et ses oreilles tout autour d’un match, les acteurs ne se sentent plus à l’abri de rien. La saison dernière, la diffusion des colères d’Ibrahimovic et Payet envers le corps arbitral sur le chemin des vestiaires a été enregistrée et les deux joueurs ont été suspendus. Encore une fois le football ou plutôt le dérivé « spectacle » qu’il est devenu nous renvoie les travers de notre société. En pleine ère Big Brother, on se doute que derrière cette main, c’est un autre discours que celui bien propre et stéréotypé qui prévaut devant les caméras, ça peut concerner la tactique, mais on retrouve aussi le  racisme, les insultes, les vannes, mais aussi les encouragements, la passion, le partage, le plaisir… Le vrai football se cache peut-être derrière cette main !

Crédit photo : Mark Cristino