Facebook: un nombre record d’utilisateurs connectés

Près d’un milliard de personnes se sont connectées sur Facebook lundi 24 août 2015.

Mark Zuckerberg avait annoncé le jeudi 27 août sur son compte Facebook que le 24 aout 2015, 3n humain sur sept s’est connecté aux réseaux ». Il avait annoncé il y a trois ans que près d’un milliard de personnes se connecteraient sur le réseau social chaque mois, mais cette annonce procure un vertige.

Que l’on a tendance à se dire s’il est encore s’il est possible « d’aller plus loin », est-ce que Facebook sera encore capable de grandir. D’après le journaliste de la BBC, Facebook continuera de battre des records.

Pour s’agrandir encore plus, Facebook ne se contente plus de se développer sur les États unis ou de l’Europe. En effet, l’équipe de Zuckerberg base leurs efforts sur les pays qui n’ont presque pas d’accès à Internet que par le projet Internet.org, un projet qui est considéré comme une lutte contre la misère du monde, car Zuckerberg estime que «la connectivité est un droit de l’homme» est avant tout un moyen intéressant d’élargir sa base d’utilisateurs.

Mais l’ambition de Mark Zuckerberg pourrait faire face à quelques résistances. Beaucoup d’entreprises ont déjà essayé de développer des réseaux internet dans ces zones, et ne sont pas vraiment favorables au projet d’Internet.org, qui pourrait dépasser leur travail.

En avril 2015, nombreuses sont les compagnies indiennes qui ont accusé Facebook de concurrence déloyale sur le marché du mobile. Pour réussir à vendre son projet, Facebook a conclu un contrat de collaboration avec des grands noms de l’industrie du téléphone, dont Samsung, Ericsson ou encore Nokia. De ce fait, les entreprises locales n’ont pas la force nécessaire pour faire face à la concurrence des partenaires du réseau social.

Cet hégémonisme caché derrière l’altruisme que Mark Zuckerberg revendique tout le temps commence sérieusement à réveiller des critiques venues d’Europe et des États-Unis. La principale est la manière dont le réseau social s’approprie nos données personnelles, de plus que le réseau social est actuellement en train de créer son propre logiciel de contrôle vocal qui permettra de rassembler davantage d’informations sur les utilisateurs.

crédit photo: geralt