Corto Maltese reprend la mer

Corto Maltese, le charismatique marin revient après 20 ans d’absence. Il a fini le deuil de son créateur et réapparaît pour de nouvelles aventures. Sous les traits du dessinateur catalan Rubén Pellejero, et du scénariste madrilène Juan Diaz Canales, il part pour le Grand Nord américain, sur les traces de l’écrivain Jack London.

Intitulé « Sous le soleil de minuit », ce nouvel opus de 88 pages va faire revivre ce anti-héros, fils d’une gitane andalouse et d’un marin de la Royal Navy. Avec son anneau à l’oreille et sa casquette vissée sur la tête, c’est un libertaire, beau garçon humaniste sachant manier l’ironie. Il éprouve un grand respect pour toutes les cultures, traditions, religions qu’il côtoie dans ses voyages en ce début du XXe siècle, et l’orée de la Première Guerre mondiale.

Cette nouvelle aventure se déroule en 1915 au retour de ses aventures dans le Pacifique et en Amérique du Sud. Ces dernières avaient donné naissance à « La ballade de la mer salée », premier récit d’Hugo Pratt paru en 1967.

Il est devenu une figure phare de la bande dessinée littéraire, surtout dans le monde francophone. Ses aventures ont été traduites dans une vingtaine de langues. II a gagné les mondes du cinéma ou du jeu vidéo. Il invite même les voyageurs à suivre sa trace dans des guides touristiques.

Crédit photo : Ivano Cirillo