Carambar s’achète car « à vendre »

A première vue, la nouvelle fait penser à une blague, mais hélas non ! Carambar est à vendre. Le groupe américain Mondelez International, propriétaire de la marque depuis 2012, a en tout cas discrètement mis en vente sa division confiserie.

Cette division confiserie comprend les marques de bonbons La Pie qui chante, Cachou, Michoko, La Vosgienne, Krema et donc Carambar. Le propriétaire Mondelez s’en sépare, pour se concentrer sur des marques plus internationales.

L’ensemble compte deux usines, l’une à Saint-Genest dans la Vienne, l’autre à Marcq-en-Barœul dans le Nord, et réalise 150 M€ de chiffre d’affaires. L’entreprise représente plus un poids sentimental qu’économique dans le pays. La petite barre au chocolat et au caramel a été créée en 1954 à Marcq-en-Baroeul, où elle est fabriquée exclusivement depuis cette date. L’usine a connu plusieurs propriétaires au fil de son histoire, Danone (à partir de 1980), le groupe britannique Cadbury (à partir de 1998) et Mondelez International depuis trois ans.

La fabrique de Marcq-en-Baroeul produit aujourd’hui près de 5 000 Carambars à la minute. La confiserie est encore vendue chaque année à un milliard d’exemplaires et reste bien sûr, célèbre pour ses courtes blagues inscrites sur l’emballage.

Précisons bien, que cette fois-ci tout est hélas bien réel, l’annonce n’est pas un coup de communication, similaire à celle de mars 2013 qui mentionnait l’arrêt des blagues dans l’emballage du caramel.

Crédit photo :  J P Photographie