Chaud ! chaud ! ce mois de décembre

Ce mois de décembre va conclure en France une année 2015 à son image, chaude, et au sens propre du terme, pas simplement à cause de l’actualité. Plus de 20°C dans le sud-ouest, 17°C dans le centre, 14 à 15°C dans l’ouest, les températures n’ont rien d’hivernales, et le mois de décembre n’a de décembre que le nom.

Plus de doute à avoir, l’année 2015 à quelques jours de son terme, sera bien l’une des plus chaudes de l’histoire des relevés météo. Elle a successivement battu des records en juin, juillet, août, septembre et maintenant décembre.

Bien sûr, comme toujours il y a des causes précises, des hautes pressions (un anticyclone) stationnent sur l’Europe centrale et la Russie, bloquant ainsi les dépressions sur le proche Atlantique. Des vents de sud-sud-ouest remontent depuis l’Afrique du Nord, apportant des masses d’air chaud sur notre pays. Cela, c’est pour l’explication immédiate, mais tout de même, 2015 dans son ensemble, aura été une année chaude.

Certains s’en réjouissent, avec plus de douceur, c’est moins de chauffage, moins d’émissions de gaz à effet de serre, des économies d’énergie… Cependant, pour d’autres comme les stations de ski et les skieurs, c’est moins drôle. Par exemple, faute de neige, les célèbres stations de Val Thorens et des Ménuires, en Savoie, demandent aux locaux, c’est-à-dire les habitants, les salariés « dans le cadre de leurs loisirs » de ne pas skier la semaine du Nouvel An.

Attention, des flux de nord en provenance directe du pôle sont toujours là, prêt à bondir. Ne rangez pas trop vite la doudoune et le passe-montagne.

Crédit photo : Skifan