Mercedes verse des primes conséquentes à ses employés

Pour l’industrie automobile allemande, il y a des bas avec le scandale des moteurs truqués Volkswagen, et puis il y a des hauts avec la progression spectaculaire des ventes de voitures chez Mercedes. Le constructeur a décidé d’en faire profiter ses 125 000 employés.

Le groupe Daimler vient d’annoncer qu’il allait verser à ses 125 000 salariés allemands des primes allant jusqu’à 5 650 euros. Cette prime fait suite à de bons résultats pour l’année 2015. Les ventes de Mercedes-Benz ont progressé de 16 % en 2015, dépassant pour la première fois la barre de 2 millions de véhicules. Le constructeur allemand a vendu 2,9 millions de véhicules l’an dernier, le chiffre d’affaires a augmenté de 15 % (150 milliards d’euros). Au final, le résultat net du groupe a atteint la somme de 8,9 milliards d’euros, soit 1,6 milliard de plus qu’en 2014. Selon le magazine Capital, la maison-mère de Mercedes-Benz devrait verser un dividende record de 3,25 euros par titre, en hausse de 33 % sur un an.

Le groupe Daimler profite de ses ventes en Chine dans laquelle le groupe a fait de très bons résultats et qui est devenu désormais son premier marché. Daimler y a vendu l’an dernier 41 % de voitures de plus qu’en 2014.

Le PDG du groupe a tout de même prévenu que s’il prévoit une année 2016 positive, elle ne serait peut-être pas aussi intense. Cette année, il table sur une hausse en volume du marché automobile de l’ordre de 3 % à 4 %. Il assure que le groupe ne ressent pas d’effets du scandale des moteurs truqués qui a secoué son compatriote et concurrent Volkswagen. Une manière peut-être de remettre sur la table les soucis de ses concurrents allemands directs  BMW et Audi (groupe Volkswagen) pour la place de numéro un du segment haut de gamme.

Crédit photo : Tor Atle Kleven