Un étudiant condamné au milieu du bras de fer États-Unis – Corée de Nord

La Maison-Blanche a décidé de défendre Otto Warmbier. Cet étudiant à l’Université de Virginie a été condamné à 15 ans de prison et travaux forcés pour « crime contre l’Etat » par la Corée du Nord. Mercredi soir, Les Etats-Unis appellent à gracier le jeune homme de 21 ans.

Otto Warmbier, est arrivé en Corée du Nord dans le cadre d’un voyage organisé pour le Nouvel An par l’agence chinoise Young Pioneer Tours. Il a été arrêté puis a « avoué » avoir volé une bannière ornée d’un slogan politique. Les autorités nord-coréennes précisent que l’accusé aurait agi à la demande d’une fidèle de l’Église méthodiste unifiée de l’amitié, une église américaine qui voulait « un trophée ». Le magazine américain « The Atlantic » ajoute que la justice nord-coréenne l’accuse d’appartenir à un groupe de l’Université de Virginie, appelé « Groupe Z », que Pyongyang estime être une couverture de la CIA.

L’église méthodiste tout comme le groupe en question a rejeté ces accusations. Le porte-parole de Barack Obama a signifié que « les allégations pour lesquelles il a été arrêté et écroué ne donneraient pas lieu à une interpellation aux Etats-Unis ou dans la plupart des pays du monde« .

Cette affaire intervient en plein regain de tension entre Pyongyang et les États-Unis qui veulent que les Nations unies adoptent des mesures durcissant les sanctions contre Pyongyang, mises en place au début du mois.

Actuellement, deux autres Américains sont actuellement détenus par la Corée du Nord. L’un d’eux a été emprisonné pour avoir laissé une bible dans un restaurant et une autre a été condamné pour avoir déchiré son Visa.

Crédit photo :  scrolleditorial

 

.