Fin de règne pour le sac plastique en France

Comme on le dit maintenant « voilà ça s’est fait ». Le décret annonçant que la distribution de sacs en plastique à usage unique aux caisses des supermarchés sera interdite dans toute la France dès le 1er juillet 2016, a été publié au Journal Officiel ce jeudi 31 mars.

Il faut bien avouer, que cela faisait figure depuis pas mal de temps, comme une sorte de mauvaise habitude dont il va falloir se séparer, mais dont on a du mal. Cependant, chaque année, ce sont 17 milliards d’entre eux qui sont utilisés, rien qu’en France.

Comme toute mauvaise habitude, le sevrage ne va pas s’effectuer brutalement, mais en deux temps. Dans un premier temps, le 1er juillet, on va s’attaquer aux sacs d’épaisseur inférieure à 50 micromètres, sans considération de volume, gratuits ou payants seront interdits. La mesure sera appliquée à tous les commerces, alimentation spécialisée (boulangeries, boucheries), petites et grandes surfaces, stations-service, pharmacies, marchés couverts et de plein air… Dans un deuxième temps, à partir du 1er janvier 2017, ce sera le tour des sacs ou emballages en plastique qui ne sont pas en caisse, comme c’est le cas de ceux consacrés aux fruits et légumes, ils seront à leur tour interdit.

Au départ, la réglementation de la fin des sacs plastiques était prévue pour le 1er janvier dernier. Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, avait expliqué alors qu’elle avait dû « écouter le besoin de transition » et différé la mise en application.
On ne sait pas s’il y aura « une cellule psychologique » et un soutien mis en place pour ceux qui sont vraiment trop accros…

Crédit photo : Marie EMERI