Carambar va redevenir Français, et ce n’est pas une blague

Allez, on redresse les épaules, on bombe le torse, on sort les drapeaux tricolores, et on entonne la Marseillaise. Vous savez quoi, Carambar s’apprête à redevenir bleu blanc rouge et avec lui Krema, La Pie Qui Chante, Terry’s, Poulain, Pastilles Vichy, Rochers Suchard et Malabar notamment.

Le géant américain Mondelez est en effet sur le point de vendre la marque du caramel qui colle aux dents à Eurazéo, une société d’investissement française. Depuis jeudi 31 mars 2016, se sont amorcer des discussions exclusives entre les deux sociétés. Eurazéo va devenir le sixième propriétaire de Carambar, depuis sa création en 1966. Ce caramel est notamment passé entre les mains de Danone, Cadbury, Kraftfoods et Mondelez. Le tout pour une transaction avoisinante, 250 millions d’euros.

Eurazeo devrait également reprendre cinq sites de production en France, ceux de Blois, Marcq-en-Baroeul, Saint-Genest, Strasbourg et Vichy. Après l’obtention de l’autorisation des autorités de la concurrence, l’opération serait au plus tard effective au printemps 2017.

Des campagnes marketing seront alors à prévoir pour donner un coup de jeune et tenter de dépoussiérer l’image de ces marques célèbres mais vieillissantes. Les Français, qui engloutissent chaque année 3,3 kilos de confiseries, devraient facilement se laisser tenter.

On va pouvoir continuer à se faire des caries, mais ce seront des caries françaises…

Crédit photo : Sylvain Naudin