Max Verstappen devient le plus jeune vainqueur de Grand Prix de F1

Le Grand Prix  d’Espagne de Formule 1, a vu la victoire du Néerlandais Max Verstappen (Red Bull). Il est devenu  le plus jeune vainqueur de Grand Prix de l’histoire, à 18 ans et 7 mois.

Le plus terrible, c’est que cela paraît presque évident. Le jeune Néerlandais était déjà le plus jeune pilote de l’histoire à prendre le départ d’un Grand Prix à 17 ans et 166 jours, puis le plus jeune pilote de l’histoire à marquer des points en Grand Prix. Aujourd’hui, il efface des tablettes Sebastian Vettel, ancien plus jeune vainqueur d’un GP.

En bon pilote de F1, tout va très vite pour le jeune prodige, car Max Verstappen a été intégré à l’équipe Red Bull pour remplacer Danii Kvyat, qui a vécu un calamiteux GP de Russie. C’était donc le premier week-end de Verstappen dans sa nouvelle écurie. On peut dire qu’il a vite découvert, et assimilé son nouvel environnement.

En la circonstance, et pour ce Grand Prix, il a profité de la très grande nervosité qui a régné chez Mercedes. L’écurie avait pourtant ses deux pilotes en première ligne. L’Anglais Lewis Hamilton n’a pas apprécié de se faire déborder par son coéquipier qui s’est montré un peu trop agressif sur l’Allemand Nico Rosberg. L’accident était inévitable, et il a provoqué l’abandon des deux rivaux, au grand bonheur de leurs adversaires.

La course s’est jouée entre les Red Bull et les Ferrari, et surtout entre deux stratégies. Max Verstappen (Red Bull) et Kimi Räikkönen (Ferrari) ont opté pour deux arrêts, quand Sebastian Vettel (Ferrari), a tenté le pari d’en faire trois. Cette option de l’Allemand ne fut pas la bonne, et il a dû se contenter de la troisième place.

Crédit photo : Ramon Kok