Les électeurs disent oui au futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Ce sera oui, oui, au transfert de l’aéroport Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes. Les électeurs de Loire-Atlantique se sont prononcés plus nettement que prévu, ce dimanche en faveur du déménagement de l’actuel aéroport Nantes-Atlantique.

Avec un oui à 55,17 % ce dimanche, le résultat est plus marqué que ce que prédisaient les observateurs. Encourageante, la participation est, elle aussi, supérieure aux prévisions qu’on pouvait se faire pour ce scrutin inédit. En effet, ce sont 51,08 % des électeurs qui se sont déplacés aux urnes.

En détaillant un petit peu le vote, on s’aperçoit bien sûr que les communes les plus proches de la future zone aéroportuaire ont voté massivement non. Il reste que la plupart des grandes villes de Loire-Atlantique se sont prononcées en faveur du transfert (Saint-Nazaire, Saint-Herblain, Orvault, Carquefou, La Baule, Guérande, Ancenis).

Plus surprenant par contre, à Rezé et à Saint-Sébastien-sur-Loire, c’est le « non » qui l’a emporté. A Nantes et, surtout à Bouguenais, l’une des communes les plus confrontées aux nuisances aériennes, le résultat est en fait presque à 50-50. A Blain, commune pourtant voisine de Notre-Dame-des-Landes, le « oui » est sorti nettement en tête.

Quelques réactions satisfaisantes comme celle de Philippe Grosvalet, le président (PS), pro-aéroport, de la Loire-Atlantique « la démocratie a parlé, le vote des habitants doit être reconnu et respecté« . Egalement, des réactions résignées comme celle du maire de Notre-Dame-des-Landes, Jean-Paul Naud (SE), farouche adversaire du projet, qui concède qu’il faut « respecter le vote républicain« . Par contre, du côté de la principale association anti-aéroport, l’Acipa, on précise, que « la lutte continue » et a appelé « tous les soutiens et comités, partout en France et au-delà, à se mobiliser et à redoubler de vigilance dans les semaines à venir ». Il va falloir maintenant expulser les derniers habitants et agriculteurs installés sur le site, ainsi que les opposants Zadistes.

Non, pas encore les CRS ?

Crédit photo :  lavilal44