Turquie : mandat d’arrêt contre l’ex-star nationale du foot Hakan Sükür

Les purges orchestrées par le président turc Recep Tayvip Erdogan, à la suite du coup d ‘État avorté, n’épargnent personne. Même pas l’ex-star du football et véritable icône dans son pays, Hakan Sükür, contre qui un mandat d’arrêt a été émis.

Maintenant âgé de 44 ans, l’ex-footballeur, paye le soutient non dissimulé et la sympathie qu’il a pour Gülen. Officiellement, Hakan Sükür a été accusé « d’être membre d’un groupe terroriste armé », qui n’est autre que l’organisation de l’ex-imam en exil aux États-Unis, et qui est accusé d’être l’instigateur de la tentative de coup d’État.

Hakan Sükür, est lui aussi parti aux États-Unis en décembre 2015, il avait fui son pays pour s’installer en Californie après avoir démissionné de l’AKP en 2013. Le footballeur avait pourtant commencé une carrière politique aux côtés de M. Erdogan, et avait même été élu député en 2011 sur une liste de son Parti (AKP). Dans la brouille entre Erdogan à Gülen, il a refusé de s’opposer au prédicateur Fethullah Gülen.

Les passionnées de ballon rond, se rappellent qu’avant tout, Sükür fut le plus grand buteur de tous les temps en Turquie. Avec le Galatasaray, il s’est bâti un vrai palmarès en remportant huit fois le championnat de Turquie, et la Coupe de l’UEFA en 2000, et il avait joué aussi pour l’inter Milan. En équipe nationale, il compte 112 sélections, et a inscrit 51 buts entre 1992 et 2008 avec en point d’orgue une 3e place au Mondial 2002. Du reste, il est l’auteur du but le plus rapide de l’histoire de la Coupe du monde, contre la Corée du Sud, en 11 secondes de jeu.

Les purges ont déjà touché l’armée, la justice, la magistrature, la presse, les milieux économiques et sportifs en Turquie. Tous les sympathisants, de Gülen, sont traqués. A l’heure actuelle, ce sont plus de 35 000 personnes qui sont en garde à vue, dont le père du footballeur, Selmt Sükür a confirmé la télévision privée NTV.

Crédit photo : dang quang