Sextape de Valbuena : le parquet (re)demande la mise en examen de Djibril Cissé

La justice est parfois lente, mais elle est tenace. Nous pensions tous, que l’affaire de la Sextape était enterrée, mais voilà qu’elle refait surface avec le retour d’une demande de mise en examen. Une première fois refusée par le juge d’instruction, mais celle-ci sera de nouveau examinée par la chambre d’instruction de la cour d’appel vendredi.
Ce sont déjà cinq personnes, qui sont mises en examen dans ce dossier, dont le footballeur Karim Benzema. Il semblerait que des charges s’avèrent suffisantes pour réclamer une nouvelle fois la mise en examen de Djibril Cissé dans l’affaire de tentative de chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena.
C’est un peu un revirement de situation. Djibril Cissé avait été placé une douzaine d’heures en garde à vue le 13 octobre 2015 dans les locaux de la police judiciaire de Versailles, car l’enquête avait alors montré que M. Cissé était un proche des maîtres chanteurs présumés. Cependant, le footballeur était ressorti libre, en ayant convaincu les policiers de son innocence. Aucune charge n’avait été retenue contre lui.
De plus, une demande de mise en examen de Cissé pour complicité de tentative de chantage, formulée le 4 août, avait été refusée une première fois le 23 août par le juge d’instruction chargé de l’affaire.
Cependant, le parquet a fait appel de ce refus. Pour lui, certaines sorties médiatiques maintiennent des soupçons concernant une éventuelle complicité de tentative de chantage, et donc appelle une mise en examen.
Durant une émission sur D8, le footballeur a expliqué que « c’était un truc qui aurait pu être très mauvais pour moi, et pour Mathieu Valbuena alors qu’il n’y a rien. On est venu me chercher pour écouter ma partie de l’histoire. Moi je n’ai jamais escroqué personne. Mathieu est un ami« . Il a rajouté, « quand on était à l’OM, je l’amenais à l’entraînement. Il n’y a pas eu d’escroquerie. Je l’ai juste prévenu de faire attention. Il a porté plainte, mon nom est dedans et ils m’ont entendu ».
Les enquêteurs semblent quand même avoir un gros doute sur la bienveillance de Cissé, à l’égard de Valbuena, il serait peut-être plus judicieux de sa part d’en dire le moins possible.

Crédit photo : CaterhamF1