Les cadeaux indésirables de plus plus rapidement revendus

Revendre les cadeaux de Noël que l’on juge indésirables et inutiles, devient une pratique de plus en plus courante. De plus en plus de personnes osent rapidement mettre en vente sur des sites, certains cadeaux qu’ils ont reçus.
Noël 2016, devrait confirmer cette tendance. Les sites spécialisés signalent déjà une nette augmentation de mise en ligne de nouvelles annonces. Dimanche 25 décembre à la mi-journée, environ 150 000 annonces de cadeaux de Noël étaient déjà en ligne sur eBay annonce le site dans un communiqué. Leyla Guilany-Lyard, porte-parole d’eBay France précise même que « c’est environ 10 à 20 % d’annonces en plus que lors d’un week-end normal ».
Cette constatation est partagée par d’autres sites comme « le bon coin », « PriceMinister » et même un site comme e-Loue, qui se plaît à signaler que « la location des cadeaux de Noël est bien entrée dans les mœurs, le phénomène s’est accéléré en 2016 ». L’année dernière, une étude TNS Sofres estimait à 452 millions d’euros qui ont donc été dépensés en cadeaux qui n’auront finalement pas fait d’heureux.
Concernant le type de cadeaux qui ne fait pas vraiment la joie de ce qui les reçoivent en 2016, on retrouve les jeux pour adultes, les jeux vidéo, les chaussettes et sous-vêtements. Bien sûr, il faut aussi considérer les présents reçus en double qui sont surtout les livres, DVD, parfum, les objets et accessoires high-tech, et les vêtements modes de marque.
Côté location, les produits high-tech sont aussi en bonne position (appareil photo, caméra), tout comme le matériel sportif (raquette, matériel de ski, vélo) et le petit électroménager (appareil à raclette, à barbe-à-papa).
Tout cela arrange un peu tout le monde, on peut se faire un peu d’argent en vendant et éventuellement le réinvestir dans des produits neufs vendus à des prix plus bas.
Tout ceci est bien sûr bien orchestré par les sites eux-mêmes. EBay propose par exemple une mise en vente gratuite sur son site jusqu’au 31 décembre et des tarifs d’expédition réduits. Sur sa page d’accueil, PriceMinister lance un appel à la revente des cadeaux de Noël avec des slogans chocs.
On rajoute un petit sondage pour déculpabiliser les derniers réticents, du style « 25 % des Français, seraient ravis si l’un de leur proche revendait le cadeau qu’ils ont offert pour s’acheter un objet qui leur fait plus plaisir » et cerise sur le gâteau, 69 % des Français sont tentés de faire leurs achats parmi des objets d’occasion et 14 % y voient même une démarche citoyenne, on arrive même à évoquer l’écologie.
Bon, je me lance, « qui veut un superbe pull tricoté main, rouge et vert représentant deux cerfs sur fond de montagne ? ».

Crédit photo : Bruno Delande