Quels sont les salaires des grands dirigeants de la planète ?

Donald Trump, va bientôt prendre ses fonctions, et pour éviter des risques de conflits d’intérêts, il va dissoudre sa fondation. Il a aussi confirmé qu’il renoncera à sa rémunération de président des États-Unis, et ne percevra donc qu’un dollar symbolique. Au fait, officiellement, combien gagne un chef d’État ?
Si on élabore un classement des dix chefs d’États, les mieux payés au monde, en excluant les dirigeants de royautés absolues ou représentatives, le président américain n’arriverait pas en tête. En effet, Barack Obama n’arrive qu’en quatrième position avec 488 000 euros.
Il est devancé par un trio composé en premier lieu par le Premier ministre de Singapour Lee Hsien Loong, qui semble-t-il gagne 2,14 millions d’euros. Cependant, il a annoncé avoir réduit ses émoluments de 36 % et que désormais, il ne percevait que 1,45 million d’euros. C’est autant que les rémunérations cumulées des dirigeants Français, Allemands, Italiens, Japonais et Britanniques.
On retrouve ensuite Leung Chun-ying, chef de l’exécutif d’Hongkong, qui gagne 703 000 euros, et enfin le président suisse, Johann Schneider-Ammann, avec en 2016, des revenus estimés à 563 000 euros.
Si Donald Trump se contentera d’un dollar symbolique, ce n’est pas le cas pour Malcolm Turnbull, le Premier ministre australien, lui aussi multimillionnaire reconverti en politique. Il n’a pas renoncé à sa rémunération de Premier ministre qui s’élève à 507 338 dollars australiens qui viennent garnir chaque année une fortune estimée à près de 140 millions d’euros.
Enfin pour compléter ce classement, on retrouvera par ordre Werner Feymann, Autriche, 418 000 euros, Xavier Bettel, Luxembourg, 311 000 euros, Justin Trudeau, Canada, 308 000 euros, Angela Merkel, Allemagne, 298 000 euros, Charles Michel, Belgique, 291 000 euros. On pourrait inclure discrètement dans cette liste Jean-Claude Juncker Président de la Commission européenne et ses 317 496 euros ainsi que Donald Tusk Président du Conseil européen qui touche 298 495 euros.
Inutile de chercher François Hollande, celui-ci a réduit son traitement de 30 % à son arrivée à l’Elysée en 2012 et perçoit au total près de 179 000 euros par an.
Bien sûr à tout cela, il faut rajouter de nombreux avantages en matière de remboursement de dépenses, de logements, de prestations de retraite, et d’avantages commerciaux lorsqu’ils quittent leur mandat.
Il faut pourtant rappeler qu’en 2015, rien qu’en France, cinq patrons français ont touché plus de 10 millions d’euros et le footballeur Français Paul Pogba de Manchester United pour sa part empoche 17,7 millions d’euros par an.

Crédit photo : The White House