A combien s’élève le prix moyen du loyer en France ?

Une réecente étude du site LocService.fr révèle que le prix moyen pour un loyer en France pour l’année écoulée est de 628 euros par mois charges comprises. On peut donc dire que c’est une quasi-stabilité par rapport à 2015.
Pour en arriver à cette conclusion, l’analyse du site se base sur plus de 76 000 logements ayant changé de locataires en 2016. Bien sûr, derrière cette moyenne, on trouve de très grandes différences et des écarts importants. Le loyer, charges comprises en Ile-de-France, est en moyenne 52 % plus élevé qu’en province. On atteint même un écart 81 % quand on compare la province avec Paris, où il faut débourser 1 029 euros par mois en moyenne pour une location.
Les vedettes des logements loués actuellement, sont les appartements T2, qui sont les plus loués en 2016 avec 27 % des locations réalisées. Dans la même foulée, on retrouve les studios qui représentent 26 % des locations. Par le biais de la pratique grandissante de la colocation, les grands appartements avec deux chambres minimum, sont redevenus également particulièrement recherchés et représentent désormais 23 % des locations réalisées sur le site. Le marché des maisons se stabilise quant à lui à 9 % des logements loués.
La deuxième grande question est de savoir quel type de logement correspond à cette somme. L’étude de LocService.fr a donc aussi recherché le type de biens et la surface qu’il était possible de louer dans les grandes villes françaises avec un budget mensuel de 628 euros. On apprend donc qu’avec cette somme, on peut ainsi se loger dans un appartement deux-pièces de 40 à 50 m² à Marseille, Bordeaux ou Lyon. Si vous habitez à Nancy ou à Saint-Étienne, vous pourrez prétendre un T3 de plus de 60 m². Par contre, à Nice, ce sera au maximum 29 m², et 16 m² pour Paris.
Cependant, on s’aperçoit que pour l’année 2016, c’est dans la capitale que le loyer moyen au m² a le moins progressé. LocService.fr explique que « ce phénomène s’explique par la mise en place depuis août 2015 de l’encadrement des loyers, qui porte donc ses fruits même si un quart des locations à Paris restent encore au-dessus du plafond de loyer autorisé ».
Cette constatation est intéressante, car le dispositif sera étendu à Lille à partir du 1er février 2017 ainsi que dans d’autres villes.

Crédit photo : Citygetaway