Les frères Winklevoss, milliardaires du bitcoin et riche en général

Les frères Winklevoss, ennemis jurés de Mark Zuckerberg, sont devenus les premiers milliardaires en Bitcoins. En 2013, ils investissent 11 millions de dollars dans le bitcoin, c’est-à-dire 1 % des réserves totales de la célèbre cryptomonnaie. Elle cotait autour de 100 dollars, elle en vaut aujourd’hui 100 fois plus.

Le nom de Winklevoss, est ce que cela vous dit quelque chose ? En effet, ce sont eux qui ont contesté la paternité de Facebook à Mark Zuckerberg. A l’issue d’un procès retentissant, ils ont réussi à empocher 65 millions de dollars, dont 45 millions de dollars en actions Facebook.

La vie pouvait continuer d’être belle pour ces deux frères, issus d’une famille aisée. Leur père, Howard Winklevoss, est professeur à l’université de Wharton et patron de deux sociétés de conseil. Éduqués comme des petits garçons modèles, ils comprennent le latin, et ils pratiquent le piano et l’aviron, c’est d’ailleurs avec cette discipline qu’ils feront les Jeux Olympiques de Pékin. Issus de bonne famille et champions dans leur catégorie, ils sont évidemment courtisés par plusieurs universités, ils passent donc par Oxford et Harvard.

Après l’épisode Facebook, ils sont convaincus que le Bitcoin va connaître une valorisation exponentielle. Ils investissent pour 11 millions de dollars à 120 dollars l’unité. Cependant, le problème reste entier, que faire de ce milliard, si on ne peut pas le convertir ?

C’est sur ce plan que travaillent les deux frères, et en 2013, ils fondent un premier fonds en bitcoin. En 2014, ils injectent de l’argent dans un projet de technologie de paiement en cryptomonnaie, hélas pour eux, leur associé s’avère être un escroc. Ils créent aussi Winkdex, un indice financier pour tracker le cours du bitcoin. Et depuis deux ans, ils pilotent Gemini, une bourse d’échanges en bitcoin.

On l’a bien compris, si ces jumeaux sont milliardaires en Bitcoin, il est fort à parier qu’ils sont aussi très riches dans une monnaie plus classique et certainement en bons vieux dollars US.

Crédit photo : Fresh Tilled Soil