Royaume-Uni : il fait un pari sur son petit-fils et gagne

D’un côté, vous prenez l’envie irrésistible des Britanniques de parier sur tout, et de l’autre côté, une parfaite confiance dans les gènes familiaux, et vous obtenez un jackpot. Le grand-père de Lewis Cook, vient de fêter la première sélection de son petit-fils de la meilleure des manières, en récoltant les fruits d’un pari.

Lewis Cook, vient de réaliser un de ces rêves, il a honoré sa première sélection nationale avec l’Angleterre. Certes, ce n’était qu’un match amical, mais cela a suffi pour faire la fierté de sa famille. Pour son grand-père Trevor Burlingham, c’est aussi l’occasion de récolter 17 000 livres (19 400 euros).

Pour cela, le grand-père a placé un pari à 500 livres (570 euros) selon lequel Lewis Cook serait international anglais avant son 26e anniversaire, avec une cote de 33 contre 1. Pour lui, cela ne faisait aucun doute, depuis que son petit-fils a commencé à jouer en équipe première à Leeds United. Le jeune joueur avait alors 18 ans, et il a bien progressé, car il est devenu un talentueux milieu de terrain, qui évolue à présent à Bournemouth. La conséquence logique l’a amené à prendre place sur le banc des remplaçants de l’équipe nationale, pour finalement faire son entrée en jeu contre l’Italie à Wembley.

Ce n’est cependant pas une première, car les paris au Royaume-Uni sont une institution. Il faut rappeler, que les Anglais, parient souvent et sur tout. Trevor Burlingham, n’a pas fait aussi bien que le grand-père du Gallois Harry Wilson. Celui-ci avait parié 60 euros, avec une belle cote de 2500 contre 1, que son petit-fils serait lui aussi international. Ce pari, lui avait permis d’empocher pas moins de 150 000 euros en octobre 2013. Notons, que pour le coup, Harry Wilson 16 ans, était même devenu le plus jeune joueur à porter le maillot du pays de Galles, en entrant en jeu en fin de match contre la Belgique, dans un match de qualification au Mondial de 2014.

Crédit photo : Ivan Pope