Affaire Koh-Lanta : garder au maximum la maîtrise de la communication

Koh-Lanta, 19e saison n’aura pas lieu. Une sombre affaire de tentative de viol plane sur le tournage, qui venait de démarrer aux Fidji, et qui vient d’être stoppé net. Difficile encore de déterminer clairement ce qui s’est passé. La production semble vouloir distiller les informations avec parcimonie. Il est clair, qu’elle veut maîtriser au maximum les déclarations et les prises de position de chacun des protagonistes de l’affaire. Il y a de l’argent en jeu.

L’émission de télé-réalité présentée par Denis Brogniart, est devenue une véritable institution. Chaque épisode de Koh-Lanta coûte entre 800 000 euros et un million d’euros. Cela représente les frais pour le recrutement de 250 personnes, dont 120 locaux. 11 tonnes de matériel et la location de 12 camions pour transporter les équipes et les équipements, afin de construire le camp de base, créer les jeux, gérer l’eau, l’électricité, et même les voies pour permettre aux équipes de circuler.

Cependant, le jeu en vaut la chandelle, car pour 30 secondes de pub au cours de l’émission Koh Lanta, il faut compter environ 90 000 euros. Il faut dire, qu’après 17 ans d’existence, l’émission est toujours suivie chaque semaine par près de 6 millions de téléspectateurs.

Koh Lanta rapporte 2 millions d’euros nets en sponsoring, et profite d’une belle aura, au milieu du monde saturé et très concurrentiel des télé-réalité. Pour les annonceurs, c’est la seconde émission la plus chère de la chaîne derrière Les Enfoirés, mais devant The Voice.

La difficulté maintenant pour les producteurs de l’émission, est que cette affaire de mœurs ne dégrade pas trop son image. Il faut surtout, que l’affaire ne prenne pas trop d’ampleur, car un grand déballage médiatique non maîtrisé, mettrait en lumière des coulisses du tournage pas toujours flatteuses, et casserait la magie de l’émission.

Il est certain, que les producteurs œuvrent actuellement en coulisses pour un règlement à l’amiable, et dans lequel tout le monde s’accorderait sur un scénario pré-établi, qui sauverait la réputation de l’émission.

Un peu comme dans l’émission en quelque sorte.

Crédit photo : Flash mag