Pedro et Buddy, le couple de manchots homosexuels gène le zoo de Toronto

manchot_cap

Ils se suivent, se font des câlins, nagent ensemble, défendent leur territoire commun… Pedro et Buddy forment un couple uni et épanoui. Seul problème : ce sont deux manchots mâles. Et cette relation met en péril la reproduction de l’espèce de manchots du Cap, originaire d’Afrique du sud et classée vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).

Buddy, 20 ans, et Pedro, 10 ans, se sont rencontrés avant leur arrivée à Toronto, à l’occasion d’une exposition de manchots africains. Depuis, «ils se font la cour et ont des comportements qui correspondent à ce que les femelles et les mâles font», explique un des employés du zoo de Toronto, cité par le Toronto Star. «C’est compliqué, mais ils semblent être, en quelque sorte, dans une relation amoureuse», confirme Joe Torzsok, le directeur du zoo.

Mais avec une baisse de 2% chaque année de la population de manchots du Cap et seulement 224.000 individus sur la planète, la survie de l’espèce repose en partie sur les reproductions en captivité. Buddy et Pedro devrons bientôt recevoir de la compagnie féminine. Leur relation supportera t’elle cette intrusion ?