Nerd

Tabac : la cigarette rend les hommes séniles !

fumeur_declinmental

Le tabac est définitivement très mauvais pour la santé. Sans reparler des risques de cancer, une étude britannique aux conclusions étonnantes vient de montrer que les fumeurs de sexe masculin déclinaient mentalement plus vite que les non fumeurs.  

L’enquête est basée sur un échantillon de 5.099 hommes et 2.137 femmes dont les capacités mentales ont été évaluées au fil des années. Et on peut accorder un crédit certain à cette étude, puisque ces fumeurs ont été suivis pendant pas moins de 25 ans (au début de l’étude, les individus avaient en moyenne de 56 ans).

Etonnamment, le tabac n’aurait pas d’impact aussi significatif sur le déclin mental des femmes. Peut être aussi parce que les fumeuses grillent généralement moins de cigarettes que les fumeurs…

« Le tabagisme à un âge moyen est un risque inévitable qui correspond grosso modo à un vieillissement de 10 ans sur l’échelle intellectuelle » déclare le docteur en neurologie Marc Gordon. «Cette étude montre que le tabac est mauvais pour le cerveau».

Troubles de la mémoire, oublis des connaissances et du savoir-faire acquis dans le passé, les premières manifestations de la sénilité interviendraient donc beaucoup plus tôt chez les gros fumeurs.

L’étude montre également que les anciens fumeurs ne sont pas épargnés, et ils encourent également un risque de déclin mental plus rapide que celui encouru par des personnes qui n’ont jamais fumé. Ce déclin est néanmoins moins notable chez les individus qui ont arrêté le tabac il y a plus de dix ans.

Pour ceux qui n’ont pas arrêté, il peut être temps de fumer une toute dernière cigarette…avant de ne plus savoir comment l’allumer.

A propos de l'auteur

La Rédaction