Les femmes auraient des seins pour empêcher bébé de s’étouffer

C’est un lieu commun mais la nature fait incontestablement bien les choses. Selon la théorie de chercheurs britanniques, les hommes, en l’occurrence les femmes, seraient les seuls mammifères à avoir des seins protubérants, tout cela afin de permettre aux bébés de téter sans suffoquer.

Déception donc, les femmes n’ont donc pas des seins pour permettre aux hommes de jouer avec. Du moins pas seulement…

Le miracle de l’apparition des seins serait directement lié à l’augmentation de la taille du cerveau. Le cerveau humain, beaucoup plus imposant que celui des primates a entraîné une évolution du visage. Pour caser son cerveau, de plus en plus gros, dans sa petite tête, l’homme a vu son visage s’aplatir progressivement, au fil de l’évolution.

Le museau a donc finit par disparaître. Ce museau si précieux pour les bébés singes, afin de pouvoir atteindre la poitrine, plus ou moins plate, de leur mère.

En revanche, il est beaucoup plus difficile pour un bébé humain de téter une poitrine sans relief. Car ce n’est pas sa bouche qui atteindrait la première la précieuse source de lait, mais son nez, et bébé risquerait donc de s’étouffer.

Avec une poitrine protubérante, plus de problèmes, le nourrisson peut pendre son repas sans danger.

Tout cela grâce aux miracles de l’évolution (mais attention ! Que les mauvaises langues ne viennent pas dire que les femmes avec de gros seins sont plus évoluées que les autres !).