Les buzz !

Le garde du corps de Jean-Marie Le Pen se confie

le-pen_legier_missionlepen

1 mètre 90 et 97 kilos, crâne rasé, Thierry Légier a le physique de l’emploi. Son emploi ? Garde du corps officiel des Le Pen. Marine aujourd’hui, Jean Marie hier, pendant 19 ans.

Son autobiographie « Mission Le Pen », paraît aujourd’hui. L’occasion d’en apprendre plus sur la personnalité de l’ancien leader du Front National, ainsi que sur ses rencontres secrètes les plus improbables.

Les révélations les plus étonnantes du livre concernent les rencontres secrètes de Jean-Marie Le Pen. Il a réussi a s’entretenir avec Radovan Karadzic, surnommé « le boucher des Balkans », alors que l’ancien chef des Serbes de Bosnie était en cavale.

En revanche, il est beaucoup plus surprenant de savoir que Jean-Marie Le Pen a rencontré des membres importants de la communauté juive, peu de temps après ses déclarations sur les chambres à gaz, qualifiées de « points de détail de l’histoire ». Selon le témoignage de Légier, après une discussion tendue au départ, les deux partis se seraient séparés en s’embrassant…

Le président d’honneur du Front National aurait également vu Valery Giscard d’Estaing à plusieurs reprises, dans l’espoir que ce dernier le soutienne publiquement. Apparemment les deux s’entendaient comme larrons en foire.

Le Pen aurait également rencontré Alexandrovich Krioutchkov, le dernier patron du KGB soviétique, ou le conseiller de François Mitterand François de Grossouvre.

Si la rencontre entre Saddam Hussein et l’ancien leader du FN, au palais présidentiel de Bagdad, n’est plus un secret pour personne, les circonstances de cette rencontre méritent d’être évoquées : « en mai 1996, nous sommes partis d’Amman, en Jordanie pour rejoindre Bagdad, par la route en raison de l’embargo. Pendant quinze heures, on a traversé le désert, en taxi, sans aucun moyen de communication. C’était difficile, mais nous y sommes arrivés » confie Thierry Légier au Point.

Avant de devenir le gorille attitré de Jean-Marie Le Pen, à partir de 1992, Légier a également travaillé pour des acteurs comme Charles Bronson ou Sean Penn, ou de riches saoudiens et qataris.

Ancien militaire, celui qui se définit comme un patriote partage les idées de son ancien patron et de sa nouvelle patronne. Il a même été élu aux élections régionales de 2010, en Seine-Maritime. Il dit avoir une sincère amitié pour les Le Pen. Il s’adonne même parfois à des séances de tir avec Jean-Marie et Marine.

Légier assure aujourd’hui la protection de Marine, qui selon lui est plus à l’écoute que son père concernant la sécurité. Il n’était pas toujours facile de travailler avec Jean-Marie Le Pen, qui selon son gorille « n’avait peur de rien ». L’ancien leader du FN aurait manqué de peu d’être harponné au fusil de pêche sous-marin, par un déséquilibré à Toulon.

A propos de l'auteur

La Rédaction