La fin du monde en 2060 d’après Isaac Newton

Isaac_Newton_prophetie_apocalypse_sciences_occultes

Le scientifique qui a révolutionné la physique et les sciences en général avait une passion pour les sciences occultes et notamment pour les prophéties de la Bible. Nous savons que Newton s’était employé à insérer le concept de Dieu dans ses travaux de physique. Ce que nous savons moins est qu’il avait prédit la fin du monde.

La fin du monde, pour Newton, n’aura pas lieu en 2012, mais en 2060. Une série de textes détenus par la bibliothèque nationale d’Israël, qui viennent d’être rendus publics, montre les travaux que le scientifique aurait menés dans le domaine des sciences occultes et de l’étude de la bible.

Le livre de Newton qui présente ses recherches théologiques s’intitule « Observations sur les prophéties de Daniel et l’apocalypse de Saint Jean ». D’après ses études, la fin du monde devrait survenir 1260 ans après le sacre de Charlemagne, en l’an 800. Un rapide calcul et nous trouvons l’année 2060. Plus que 48 ans à attendre donc.

Il est intéressant de remarquer que la date de Newton n’est pas précise, il s’agit d’une année, contrairement à la majorité des prophéties apocalyptiques connues. Newton avait-il raison ? Le futur nous le dira.

En attendant, il est possible de consulter les quelques 7,500 pages qui ont été mise en libre service sur le site internet de la bibliothèque nationale d’Israël. Les manuscrits et les écrits avaient été vendus en 1936 à Londres par Sotheby’s. En deux lots : les textes sur l’alchimie furent achetés par le prix nobel pour l’économie John Maynard Keynes, Abraham Shalom Yehuda acheta les textes théologiques qui, à sa mort, furent donnés à l’université de Jérusalem.