Les buzz !

Le frère de Cahuzac soumis au “super-impôt” Hollande ?

cahuzac-commission-finances-assemblee_85

Et si le bug et l’impression de flottement au sein de l’équipe de campagne de François Hollande sur la création d’un impôt de 75% pour les contribuables les plus aisés s’expliquait par des considérations familiales ? Le frère de Jérôme Cahuzac, Antoine Cahuzac pourrait en effet prochainement être soumis à cette nouvelle tranche d’impôts très polémique.

Les images de Jérôme Cahuzac, le conseiller économique et budgétaire de François Hollande, découvrant en même temps que les téléspectateurs une mesure économique phare du candidat, ont fait le tour du Web et sont d’ores et déjà devenues un moment-clef de la campagne.

Pourtant, le couac entre François Hollande et son conseiller économique pourrait bien ne pas être uniquement politique. Le frère d’Antoine Cahuzac est en effet le directeur général d’EDF Energies Nouvelles, une filiale du groupe électrique. A ce titre, et même si ses émoluments n’ont pas encore été rendus publics (il vient d’être nommé), il y a fort à parier qu’il soit l’une des premières victimes de la mesure fiscale de François Hollande.

Une explication familiale qui pourrait expliquer le peu d’empressement de Jérôme Cahuzac à défendre ce nouveau “super-impôt” contre les riches… et celui de François Hollande à ne pas expliquer directement cette mesure-choc à celui qui est tout de même censé être son plus proche conseiller en matière économique.

A propos de l'auteur

La Rédaction