Nerd

Hadopi : bilan positif pour la réponse graduée

000_par3489783

La Haute Autorité chargée de la lutte contre le piratage a publié ses premiers résultats. Des résultats très satisfaisants alors que la plupart des candidats à la présidentielle se sont montrés favorables à la suppression d’Hadopi.

Dans un rapport de seize page, Hadopi montre l’efficacité de sa « réponse graduée », rapport appuyé par une série de graphiques. La fréquentation des sites de P2P aurait baissé de 29% en 2011.

4,5 millions de français utilisaient des logiciels de peer-to-peer en 2010 alors que seuls 3 millions les ont utilisés en 2011. Les quatre logiciels principaux pour ce type d’échange sont BitTorrent, µTorrent, eMule et Limewire. Limewire a, par ailleurs, fermé ses portes depuis suite à une injonction de justice américaine.

« 95% des personnes ayant reçu une première recommandation ne se voient pas reprocher de nouveau comportement de consommation illicite sur les réseaux pair-à-pair, (…) 92% des personnes ayant reçu une deuxième recommandation sont dans la même situation (pas de nouveau comportement illicite constaté dans les délais prévus par la Loi), (…) 98% des personnes ayant reçu une troisième recommandation sont dans la même situation » nous informe le rapport.

Néanmoins, le recul du peer-to-peer s’explique aussi par l’avènement des sites de téléchargement direct, ou DDL, comme le célèbre Megaupload fermé en début d’année.

Le rapport est donc plutôt contesté par les sites spécialisés, notamment à cause de l’absence de commentaires, le rapport étant constitué principalement de graphiques. Il semblerait en effet que, contrairement à ce qu’annoncé, la quantité de téléchargement illégal si l’on somme peer-to-peer et DDL ait augmenté au lieu de réculer.

Cependant, Nicolas Sarkozy se dit ravi des résultats publiés dans le rapport d’Hadopi :

« Grâce au succès de la “réponse graduée” qui se diffuse largement à l’étranger, la France dispose d’une crédibilité très forte pour aborder avec ses partenaires européens et internationaux les prochains enjeux de l’économie de la culture »

A propos de l'auteur

La Rédaction