What else ?

Une loi propose de légaliser la nécrophilie en Egypte

sphinx_giseh
Sharknews

Une loi très controversée, et limite glauque, a été proposée en Egypte. Celle-ci permettrait aux maris d’avoir des relations sexuelles avec leur femme défunte.

Ce n’est pas la seule loi controversée qui est discutée en ce moment en Egypte. Le parlement islamiste se voit jeter la pierre par les médias locaux.

Les hommes auront donc peut-être le droit d’avoir des rapports sexuels avec leur femme jusqu’à six heures après le décès. C’est la dernière loi qui fait polémique en Egypte et qu’un journaliste a nommée la loi du « rapport sexuel d’adieu ».

Outre le côté glauque du fait qu’on veuille autoriser cette pratique, est-ce qu’il y a autant de cas de rapports sexuels avec le cadavre de sa femme défunte en Egypte ?

Tout aurait commencé en 2011 : le clerc marocain Zamzami Abdul Bari aurait affirmé que la validité du mariage reste vraie même après le décès ; les femmes aussi auront ce droit de rapport sexuel d’adieu… pour autant qu’elle réussissent à faire bander leur mari décédé…

D’autres lois font actuellement l’objet de polémiques en Egypte : le retour de l’âge légal du mariage à 14 ans ou encore la limitation de l’accès à l’éducation et à l’emploi pour les femmes.

Heureusement, il y a peut-être un « happy ending » : certaines voix se sont levées en Egypte dénonçant une énorme désinformation : ces lois n’existeraient purement et simplement pas.

Nous l’espérons, en tout cas.

A propos de l'auteur

Sharknews

Sharknews