What else ?

Mariage gay : Obama favorable rouvre le débat

1992188_photo-1336579675737-1-0_640x280

Rouvrir le débat de l’union homosexuelle à 6 mois de l’élection présidentielle américaine : voilà le dernier coup d’éclat du président Brack Obama qui se dit favorable au mariage gay. Une première dans l’histoire de al démocratie mondiale.

C’est l’influence de ses filles et de sa femme Michelle qui a fait évolué la vision du président, selon ses propres dires.

« Malia et Sasha, il ne leur viendrait pas à l’idée que les parents [gay] de leurs amis soient traités différemment » a déclaré le président.

L’opinion américaine est, d’ailleurs, de plus en plus favorable au mariage homosexuel, comme le montre le récent sondage de l’institut Gallup : 50% des américains seraient favorables au « same-sex mariage », mais tout de même 48% lui seraient hostiles.

Brack Obama prend donc le contre-pied de certains de ses prédécesseurs comme Clinton, qui avait voté une loi de défense du mariage homme femme en 1994 ou encore George W. Bush qui, en 2004, avait lancé un amendement constitutionnel, finalement jamais voté, bannissant le mariage gay.

Un pari risqué, celui d’Obama, car les troupes conservatrices risquent de lui barrer le chemin et l’hostilité qu’ils ont envers le mariage gay ne pourrait que les galvaniser.

Mais son électorat, celui qui l’avait élu en 2008, était plutôt favorable à cette réforme. Barack Obama fait aussi le pied aux indépendants dont 57% seraient favorables au mariage gay, toujours selon un sondage de l’institut Gallup.

Toutefois, les amendements votés par les Etats qui bannissent le mariage gay, une trentaine aux USA, seront respectés. Et, rappelle-t-il, le dernier mot reviendra, de toute manière, au Congrès.

En février dernier, une Cour d’appel fédérale a déclaré que l’interdiction du mariage gay était inconstitutionnelle en Californie. Brack Obama prend donc le train en course dans un coup d’éclat ambitieux et courageux.

A propos de l'auteur

La Rédaction