Les buzz !

A 12 ans, il viole une fillette de 9 ans pour se « sentir grand »

adolescent-viol-jeune

Les faits se sont déroulés entre le 1er décembre 2010 et le 31 janvier 2011 sur une île écossaise, mais le procès vient de se terminer. Un procès où le juge a fait preuve d’une clémence hors pair. Vous allez voir pourquoi.

Alors âgé de 12 ans, le garçon, dont le nom n’a pas été révélé, aurait violé à plusieurs reprises une fillette de 9 ans.

Le garçon aurait eu accès à divers site pornographiques, à plusieurs reprises, une information qui a été confirmée par le garçon lui-même qui en a révélé les adresses à la police. C’est alors qu’il aurait eu l’envie de passer à l’acte.

Le garçon a en effet déclaré avoir agit de la sorte pour « grandir ». Son procès vient de se terminer et la sentence a été plus que clémente.

Maintenant âgé de 14 ans, le garçon n’ira pas en prison ou en maison de redressement mais aura un suivi psychologique jusqu’à ses 18 ans. Le juge Smith, de la Haute Cour d’Édimbourg en a décidé ainsi.

Elle a sans doute pris en compte deux faits dans cette décision : d’une part, le viol n’a pas inclus une pénétration de la part du gamin mais juste des attouchements et, d’autre part, la mère de la fillette qui a subi les assauts sexuels a déclaré vouloir que le jeune garçon soit aidé.

L’innocence de la victime est ressortie quand elle a demandé si les maux de ventre qu’elle avait eus au moment des faits, sans doute causés par le stress de la situation, étaient dus au fait qu’elle aurait pu être enceinte. La petite fille ne savait même pas comment naissent les enfants au moment des faits.

L’avocat du jeune garçon a toutefois pointé du doigt que cette affaire n’est que « la pointe de l’iceberg » et qu’il y a sans doute une énorme quantité d’affaires de ce genre dont nous n’avons pas connaissance.

L’influence du porno sur la vie des très jeunes est de plus en plus réelle et cause de plus en plus de dérives chez les adolescents en pleine puberté.

A propos de l'auteur

La Rédaction