What else ?

Les grands magasins anglais bannissent le sexy pour les fillettes

soutien-gorge-enfant-sexy-angleterre-bannis-rembourr
Sharknews

Alors que la pédophilie et la pédopornographie, ainsi que les viols et la sexualisation des enfants, sont un fléau de plus en plus commun partout dans le monde, une dizaine de grands magasins anglais ont pris le devant.

Penneys, Debenhams et Tesco, entre autres, ont décidé de ne plus vendre que des vêtements appropriés.

Plus des sous-vêtements sexy ni de campagne publicitaire à fond sexuel pour les enfants de moins de douze ans, et surtout pour les jeunes filles. Voilà quel a été le choix de ces marques.

Les talons, les soutien-gorges rembourrés et les jupes trop courtes ne seront plus ni à la vue des jeunes filles, ni de leur parents. Les marques espèrent montrer que la sexualisation des enfants est un véritable problème.

Un travail qui sera pratiqué aussi sur les coupes des vêtements et sur les matériaux dans une véritable volonté de rendre une innocence perdue aux jeunes britanniques.

Le ministre de l’enfance, Frances Fitzgerald, pour qui la sexualisation des enfants est « un véritable et sérieux problème » devrait apprécier l’effort.

Et avec la belle saison qui arrive, les marques se sont engagées à ne vendre que des maillots de bain appropriés aux jeunes filles.

A propos de l'auteur

Sharknews

Sharknews