Nerd

Le dépistage du SIDA à la maison désormais possible

oraquick-oarsure-test-depistage-vih-hiv-sida-aids-maison-fda-medecine-pharmaceutique-medicament-usa

Faire le test du SIDA est toujours un problème car il implique un examen médical et donc l’exposition, faussée, au regard des médecins. En gros, demander à faire le test du SIDA est encore aujourd’hui honteux dans notre société, bien que les temps changent.

En Amérique, pour la première fois, un test imaginé pour être fait à la maison a été approuvé par le gouvernement et l’agence américaine des médicaments, la FDA.

Le test d’OraSure Technologies, société pharmaceutique basée à Bethlehem en Pennsylvanie, est une véritable révolution. Désormais, comme pour les tests de grossesse, un test préliminaire est disponible pour le simple citoyen.

Bien entendu, il ne remplace pas complètement une prise de sang, mais il aidera déjà les personnes qui ont un doute à passer le cap dans le confort de leur intimité.

Douglas A. Michels, PDG de OraSure Technologies, est très fier de cette avancée. Le test de dépistage « OraQuick » sera probablement en vente en Octobre dans tous les Etats-Unis au prix de 17 dollars (prix de gros, le prux de détail n’a pas encore été décidé).

Le dépistage se fait par un simple frottement oral (un prélèvement de salive au niveau de la gencive) et le test donne un résultat fiable selon 17 experts indépendants. S’il est positif, cela ne signifie pas forcément une contamination mais la nécessité de tests supplémentaires.

Quoiqu’il en soit, il est fiable à 99% dans le cas d’une personne qui n’est pas siéropositive.

Le test délivre ses résultats en une vingtaine de minutes. Une véritable prouesse nécessaire dans un pays où, sur 1,2 millions de séropositifs estimés, entre 200.000 et 300.000 ne seraient pas au courant de leur maladie.

Le dépistage dans l’intimité du VIH permettra à toute une catégorie de personnes qui ne se font pas dépister de suivre leur état et permettra donc une meilleure prévention et un meilleur traitement de l’épidémie dans les Etats-Unis.

A propos de l'auteur

La Rédaction