Nerd

Pédiatrie : les bébés protégés par les chiens et les chats

chien-chat-animaux-bebe-systeme-immunitaire-kupio-sante-recherche-etude-finlande-pediatrics

Une étude finlandaise publiée dans la revue scientifique « Pediatrics » suggère que la proximité d’animaux domestiques, surtout de chiens et de chats, est plus que bénéfique pour les bébés au niveau de la protection des infections.

Le système immunitaire des nouveaux nés se retrouve renforcé.

Bien que l’étude ne donne pas une raison scientifique particulière, il semblerait que le système immunitaire des bébés qui vivent en proximité d’animaux passant au moins une heure par jour dehors soit beaucoup plus fort.

L’hôpital universitaire de Kupîo, en Finlande, s’est intéressé à 397 enfants, dont l’âge était compris entre 9 semaines et 52 semaines. L’état de santé des bébés en question a été minutieusement reporté dans un carnet par les parents.

Les résultats montrent que les bébés de familles possédant un animal domestique, et surtout un chien ou un chat, souffrent moins d’infections des oreilles (à hauteur de 50%) et moins de problèmes respiratoires comme la toux, la rhinite ou le sifflement (à hauteur de 30%).

Un bénéfice qui pourrait s’expliquer par la « saleté » des chiens et chats qui renforcerait, par des attaques légères, le système immunitaire et les anticorps des bébés.

Ces derniers ont effectivement beaucoup moins besoin d’antibiotiques. « Nous montrons des premières preuves que la possession d’un chien peut être protectrice contre les infections de l’appareil respiratoire pendant la première année de la vie », dit l’étude.

C’est effectivement durant la première année de vie que le bénéfice se ressent, raison pour laquelle cette étude, unique par son panel, donne des résultats contradictoires aux précédentes qui n’avaient pas prouvé un bénéfice réel à la proximité des animaux pour les enfants.

A propos de l'auteur

La Rédaction