Les buzz !

Il avoue le meurtre de sa femme, mais c’était un cauchemar

stribley-dallas-medieval-hilltop-village-of-castelsardo-above-new-town-below-sassari-sardinia-italy
Sharknews

L’alcool peut jouer des mauvais tours. Parfois ils finissent mal, et parfois ils finissent bien. Cette fois, c’est dans la seconde catégorie qu’il est possible de classer cette histoire. Elle s’est déroulée à Sassari, en Sardaigne.

La police a sans doute pensé au pire, mais finalement il ne s’est rien passé.

Un retraité un peu saoul a raconté à sa belle-sœur d’avoir tué sa femme à la fin d’une crise de couple. Une crise qui avait eu vraiment lieu, du coup la pauvre femme y a cru.

L’homme, de 68 ans, s’est dirigé vers le poste de police le plus proche pour avouer son crime aux autorités, presque en larmes. Il s’excusait de ce qu’il avait fait en disant qu’il ne voulait pas agir ainsi.

La police a alors vérifié les dires de l’homme qui se sont avérés… complètement faux. Freud dirait que c’était son inconscient qui parlait. En tout cas, le meurtre n’a jamais eu lieu, sa femme, 60 ans, se portant très bien.

Mais la crise de couple, elle, était bien réelle. La femme a porté plainte car l’homme l’aurait menacée durant cette crise, après quoi il se serait dirigé vers un bar où il aurait bu quelques verres.

Par précaution l’homme a apporté son fusil de chasse, régulièrement enregistré, à la police. Des fois que…

A propos de l'auteur

Sharknews

Sharknews