Les buzz !

Du classique pour éloigner les jeunes ?

32688_le-ministre-du-travail-eric-woerth-se-bouche-les-oreilles-lors-de-l-universite-d-ete-du-medef-le-3-septembre-2010-a-paris

Pour éloigner les jeunes, c’est bien connu, rien de tel qu’un bon coup de pied au c*l. Le tout sur un fond sonore de musique classique.

Même en ce mois de juillet bien triste, la mairie trouve qu’il y a trop de jeunes dans le parc de Courtrai, en Belgique. Afin d’éviter graffitis, détritus, « squattage » et autres nuisances, les autorités ont décidé de diffuser … de la musique classique, censée éloigner les jeunes fêtards.

Cette idée farfelue ne pouvait venir que d’un belge (rooh le cliché), chrétien-démocrate (rooh le second cliché), Stefaan De Clerck, bourgmestre de la ville. À coup de Bach (de fer … ok vanne nulle, mais prononcée à l’allemande ça marche), l’homme veut en finir avec les « racailles » selon ses propres mots et « rendre le parc aux familles et à ceux qui ne peuvent partir en vacances. »

D’autres projets d’éloignement des jeunes avaient été mis en place, comme l’utilisation du Mosquito, un émetteur de sons à haute-fréquence censé être efficace dans la « répulsion » des groupes d’ados. L’idée avait été abandonnée par la suite, provoquant un tollé auprès de la population.

Het Nieuwsblad, un quotidien flamand, est allé à la rencontre des jeunes dans le parc. Manifestement peu impressionnés, ils indiquent que la musique les dérangera d’autant moins qu’ils écoutent de la musique (pas très classique sans doute) sur leurs téléphones portables. Mais d’autres jeunes ne pourraient-ils pas être attirés par une belle sonate ou un majestueux requiem ?

A propos de l'auteur

La Rédaction